samedi 30 janvier 2021

Sur les crêtes (toujours à Nuku Hiva)

 Superbe promenade avec nos voisines de Taoihae et avec Pierre-Alain et son fils qui nous guideront.

Une partie des photos est de Jessica (et Céline). Voici l'équipe !





Vues magnifiques, crêtes vertigineuses


 


Tout au fond, derrière le "mamelon" , la vallée de Hakaui et plus loin sur la barrière montagneuse, l'ancienne route pour aller à l’aéroport de Terre Déserte (plus de 3h de 4X4 pour s'y rendre à partir de Taoihae à l'époque)

 La végétation s'accroche aux parois verticales

Chevaux sauvages,

  ils ont sculptés la montagne





Au revoir !




La Baie de Taipivai, cadre du roman de Herman Melville

 Avec notre logeuse Jocelyne, nous allons à la Baie de Taipivai, puis d' Hooumi.

C'est le cadre de l'histoire romancée de Hermann Melville (auteur de Moby Dick).

Ce sont des baies très fermées, profondes

bougainvilliers à fleur double
Tohua "moderne" où se sont déroulés les Matavaa

keetu sculpté ancien ou contemporain?

Nous nous rendrons ensuite sur un site, très différent des autres par sa solennité. 

De magnifiques tikis, atmosphère étrange, très émouvant.




Nous visitons la plantation de vanille d'Elia : Ka'avai Vanira



Pollinisation à la main pour chaque fleur

La vanille murit sur pied, elle mature ensuite au soleil, une heure par jour et quel parfum lorsqu'il ouvre le sac pour les exposer au soleil ! Nous retrouvons l'odeur de la vanille de notre enfance.

Nous avons fait de la confiture de mangues à la vanille: un régal ! Nous avons aussi essayé avec les pommes d'eau (jamboses) : excellent aussi !

Nous rendons ensuite dans la  baie d'Hooumi: terminus de notre ballade, un autre bout du monde



Chapelle d'Hooumi puis église de Taipivai, avec des personnages sculptés toujours très marquisiens.





samedi 16 janvier 2021

Taiohae, les environs

 

Taiohae est situé dans une baie assez fermée, la mer est donc peu agitée, deux petites îles, appelées sentinelles sont situées aux extrémités de la baie. C'est sec, la végétation manque d'eau à cette saison.

Quelques photos en ville:

Le bord de plage
Plusieurs flamboyants
Cocotier endémique de Nuku Hiva

 Le port: les pêcheurs préparent les poissons et jettent les déchets dans l'eau: l'eau s'agite, les ailerons pointent, de gros requins bien nourris ! mais si rapides que je ne les ai pas en photo...

 

L'allée solennelle pour aller à la cathédrale

L'entrée

La crèche de la cathédrale, notez le Marquisien dans le fond avec son harpon.

Là où on loge, jolie sculpture et étagère en bois

Panneau sculpté représentant le relief de la baie et des baies voisines, hommage à Hermann Melville

Arbre de Noël (un manguier)

Petit clin d’œil : eh oui, on en trouve à Nuku Hiva !


 


Vue du belvédère, vue sur les sentinelles.

Nous nous rendrons dans une crique déserte, dans le renfoncement où l'eau parait turquoise.

De beaux poissons, dommage que nous n'ayons pas de masques et tubas. Alors, j'ai fait quelques photos de galets:






 

Visite au musée privé d'une vieille dame américaine, Rose qui a des pièces intéressantes. Elle nous explique qu'elle ne voulait pas que les pièces soient vendues et partent au loin.

Tenue pour Marquisien en tapa et ukulélé
Echasses, accessoires du guerrier
Têtes de pilons sculptées en forme de tête humaine qui regarde au ciel
Collier en dents de requin
Fibres de coco et poils de barbe tressés
Première fois que nous voyons un plat en pierre sculptée.

Promenade à la Baie Colette: